Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

21 mars 2008

Implantation en images

Pour être plus précis,

Voici donc quelques images de notre implantation de la maison sur le terrain. (N'hésitez pas à cliquer dessus pour un agrandissement en meilleure qualité).

Tout d'abord, le terrassement : Dans notre cas, il s'agit d'un léger grattage de la couche végétale, afin de dégager le sol des graminés.

Cette opération permet d'avoir un sol net pour travailler. Nous avons fait faire cette étape par un entrepreneur. Notre demande consistait à ne pas modifier la topographie du terrain.

1030118756.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

Après le terrassement, l'installation des chaises et le tirage des cordeaux.

Pour les  4 images qui suivent, nous vous présentons notre première tentative.

1829928313.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

3 erreurs sont à constater :

1/ les chaises (les structures en bois) sont trop hautes par rapport au sol.

2/ Leur structure est en bois trop léger

3/ les chaises du centre se situent en plein milieu du chantier (pas très pratique pour les engins).

 

Photos suivante :

716310441.jpg

 

 

 

 

 

 

 

Les cordeaux semblent bien tirés et perpendiculaires les uns aux autres.

 

Photo suivante :

399650329.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

Mais voilà ce que ça a donné avec le vent !!

Les cordes sont en coton et se détendent … ce qui implique de grandes variations dans les mesures !!

 

Photo suivante :

1510804983.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

La transposition au sol de l'emplacement des pilotis. Sur cette image nous avons déjà enlevé les cordeaux perpendiculaires et surtout, nous avons enlevé les chaises ……… !!! Grave erreur, car du coup les maçons n'ont plus les points de repères qui ont servis à l'implantation.

Trop erreurs … il faut donc recommencer, mais, je vous l'ai déjà dit, avec l'aide d'un pro.

 

Deuxième tentative :

1559914470.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

Cette fois les chaises se situent à distance du chantier, en périphérie uniquement.

Et elles sont réalisées avec des sections de bois plus grosses.

 

Photo suivante :

458890550.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Voilà le résultat, après le passage du terrassier.

Les trous sont faits, et les chaises sont toujours en place.

 

Photo suivante :

94641218.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

Sur cette photo, vous pouvez constater au fond , vers le centre gauche de l'image, une chaise qui forme un angle droit.

Celle-ci est déterminante pour que nous soyons toujours d'équerre.

 

Et voilà le travail !

 

PS : Pour répondre à Vanessa, Nous avons fait ce travail nous même. Mais il faut savoir que le maçon qui intervient pour la construction des pilotis est un ami. Il accèpte donc de construire sur l'implantation que nous avons faite. Je ne suis pas certaine que tous les professionnels accèpteraient cette situation.

Sandra

 

13 mars 2008

L'implantation sur le terrain

Prêt immo et permis de construire en poche, y'a plus ka…
Première étape donc, l'implantation de la maison sur le terrain. Ce travail est habituellement fait par un géomètre ou par l'équipe de maçons qui va construire votre maison.

Compte tenu de notre budget et des calendriers du maçon qui va réaliser les pilotis, nous avons fait le choix de faire notre implantation nous mêmes.

En deux mots, l'opération consiste à déterminer l'emplacement des fondations, pour que le terrassier fasse son travail et laisse la place aux maçons.

Afin de préparer notre chantier, nous avons consulté le web et trouvé de bonnes adresses (que voici ici et , mais aussi … )

Précisons que le matériel nécessaire est le suivant :
- des clous de 70 (1kg)
- des tasseaux en 4X6 cm (pour faire les piquets et les parties horizontales) > prévoir large et ne pas espérer descendre à des dimenssionnements inférieurs, car il faut que les chaises supportent la tension des cordes.
- de la corde en nylon de couleur claire (et pas coton car elle se détend …, nous on savait pas …)
- un fil à plomb
- un niveau à bulle
- massette et marteau
- trois décamètres (pour la règle de pythagore et déterminer ainsi les angles droits …)
- un crayon de maçon
- un cutter (pour couper les cordes)
- une ou deux bombes de peinture de marquage

Prévoir d'être 3 personnes.

Nous avions 19 pilotis à placer sur une longueur de 29m et une largeur de 7m.
Il nous a fallu 1 journée et demi pour faire l'implantation à trois. Grand vent au rendez-vous.

Compte tenu de notre manque d'expérience, de l'usage de la corde en coton et du vent, nous avons cumulé de nombreuses erreurs que le maçon n'a pas accèpté.

BINGO,

Nous avions une semaine pour tout recommencer !

Cette fois mieux équipés et aidé de notre voisin (maçon), il nous aura fallu 8 à 10 heures pour recaller le tout … et constater que nos premières erreurs étaient finalement très importantes !!!

Nous conseillons donc à tous les autoconstructeurs qui veulent se lancer dans cette entreprises d'être extrêment rigoureux, au cm près ! Et d'aller observer les chantiers alentours pour étudier la pratique des professionnels. Nous pensions pouvoir nous contenter des infos glanées sur le web. Nous n'étions pas suffisament préparés … nous en tirons des leçons pour les prochaines étapes !

Et puis surtout, n'enlevez pas les chaises une fois l'implantation terminée … elles serviront aux maçons (ça, on ne savait pas non plus !!) et vérifiez que toutes les diagonales sont bonnes (dimensions identiques …)

Bref, nous attendons la deuxième visite du maçon … espérons que cette fois est la bonne … car le terrassier fait les trous lundi !!!

Un grand merci à nos assistants : Philippe et Marie-Line, sans qui nous serions encore en train de mesurer, vérifier, recommencer ad-eternam …


Y&S