Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

22 décembre 2008

Hors d’eau !

Nous voici enfin à l’abri des fuites, car malgré les efforts de Yannick, les charges d’eau étaient jusqu’ici trop importantes pour pouvoir maîtriser l’étanchéité du sas en polycarbonate.
DSC02238.JPG
L’astuce de Catherine Rannou avait été de parer à cette difficulté en couvrant les trois containers et le sas d’un surtoit. Les avantages de ce surtoit sont multiples :
-    Pas de bruit de pluie sur le toit des containers
-    Pas de charge d’eau sur les containers
-    Plus longue préservation des tôles des containers
-    Etanchéité parfaite au niveau du sas en polycarbonate
-    Terrasses couvertes
-    Protection thermiques minimums, (tôle hors gel en hiver et courant d’air qui évite les surchauffes en été).

Les containers sont comme glissés sous un hangar.

La charpente a été conçue dans l’esprit des charpentes de hangars,  en poteaux moisés de bois brut. Les moises et les contreventements horizontaux ont été privilégiés pour éviter d’alourdir la structure. Ben et Gilles (les charpentiers) ont œuvrés au respect des plans et de la maquette de Catherine.

La couverture est constituée de plaques de polyester nervuré de classe 4. Le choix de ce matériau, nous permet de garder la lumière zénithale au niveau du sas et crée également des terrasses couvertes très agréables. Catherine a privilégié un important débord de toiture (1,20 m) afin que les containers soient protégés des intempéries. Avantage qui nous permet également de faire le tour de la maison au sec !

De nuit, la toiture translucide donne un effet lanterne à la maison qui est fabuleux. Avec cette toiture, le bâtiment a complètement changé et nous rappelle quelques fois les maisons japonaises … Pour les curieux, il est toujours possible de voir les photos Ici !

04 décembre 2008

Hors d'air !

Nous voici enfin à l'abris des courants d'air et des pluies pénétrantes. Nous ne sommes pas hors d'eau pour autant, je vous en parlerai.

En ce mois de novembre nous avons donc posé nos menuiseries extérieures. Nous les avons choisies en aluminium pour plusieurs raisons :

- le peu d'entretien que nécessite ce matériau

- la qualité de finesse des profilés (les chassis sont très discrets)

- la cohérences par rapport à l'acier des containers

Sur les conseils de Catherine Rannou (l'architecte avec qui nous travaillons), nous les avons choisies de couleur gris anthracite. Ce choix a été motivé par la discrétion des baies une fois posées, la couleur des chassis disparaissant dans la masse sombre du verre. Par ailleurs, ce gris a la propriété de ne pas trancher violement avec le rouge de la tôle des containers.

DSC02127.JPGComme vous pourrez le constater sur les images, nos menuiseries ne sont constituées que de portes fenêtres à battant simple et de baies coulissantes toute hauteur. C'est à dire que la hauteur des fenêtre va du sol au plafond, optimisant ainsi la relation à l'extérieur et de larges entrées de lumière à l'intérieur. Ce format d'ouverture est également approprié à l'aspect général du batiment

D'un point de vue installation, Yannick avait préalablement construit des chassis de bois pour accueillir les menuiseries. Ceci nous a ainsi évité les phénomènes d'électrolyse qui existent entre l'aluminium et l'acier et permet une installation extrèmenent simple. Le distributeur des menuiseries nous a conseillé des modèles pour rénovation. Avec une pose en tunnel. (Le chassis se fixe de l'interieur de l'ouvrant).

Nous avons pu poser les portes fenêtres nous même. Un jeu d'enfant … A condition de savoir qu'il faut ajuster le chassis métal au chassis bois en serrant les calles intégrées au chassis alu. (Merci à notre coach Philippe). Les baies ont été posées par Gilles et Ben, les charpentiers qui travaillent sur notre chantier. L'avantage du chassis bois est triple :

- pas d'électrolyse (je l'ai déjà dit, mais c'est très important!)

- il peut être entaillé facilement en cas d'ajustement de dernière minute

- la fixation est simplissime avec une visseuse.

Pour les curieux, quelques vues ICI

La pose des menuiseries a littéralement modifié les volumes intérieurs. Nous apprécions réellement ce que va être notre maison … bien à l'abri des courants d'air.